Assises d’Aix – Fusillade de l’Opéra : trois coupables et un mandat d’arrêt

Son avocat avait pourtant bien mouillé la robe. « Cet homme a une qualité essentielle, avait débuté Me Monneret. Libéré le 22 mars dernier pour raisons médicales, il a tenu à respecter les engagements qu’il avait souscrits. Il ne s’est pas réfugié derrière la maladie. » Mais hier matin, soit au lendemain des lourdes réquisitions de Béatric

Il vous reste 92% à lire.

Continuer à lire sur site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :