Un doctorant en géophysique remporte la finale de « Ma thèse en 180 secondes » à Toulouse

« L’approche eulérienne de l’équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope », ça vous parle ?

L’auteur de ce sujet de thèse n’aura eu que trois minutes pour le présenter à un public de non-initiés, lors de la finale de Ma thèse en 180 secondes, mercredi 13 juin à Toulouse. Une compétition de vulgarisation scientifique lancée il y a cinq ans par le Centre national de recherche scientifique (CNRS). 

La thèse qu’a défendue Philippe Le Bouteiller, 31 ans, porte sur la mesure de la propagation des ondes sismiques dans la terre, pour ceux qui n’auraient pas compris. 

Le passage de Philippe Le Bouteiller lors de la finale de MT180 à Toulouse.

Philippe Le Bouteiller a remporté cette finale, qui lui permettra de participer à la finale internationale en septembre à Lausanne. 

Christophe Romain et Fred Desse de France 3 Occitanie ont assisté à la finale et ils ont tout compris! 

Finale de « Ma thèse en 180 secondes » à Toulouse

, , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :