Coupe du monde 2018 : la vitrine et la fête

Editorial. Poutine a fait des pieds et des mains pour que son pays organise le Mondial qui débute ce jeudi à Moscou. Après d’intenses pressions diplomatiques, le jeu va reprendre ses droits. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :