Aix : les urgences face à la violence

Deux semaines après l’agression d’un médecin, frappé à coups de poing, et d’une aide-soignante, giflée, griffée et qui s’est fait arracher le cuir chevelu, les équipes du centre hospitalier d’Aix-Pertuis (Chiap) sont encore sous le choc. Si, d’une manière générale, les actes de violence sont en augmentation « depuis une quinzaine d’années » aux u

Il vous reste 95% à lire.

Continuer à lire sur site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :