A Paris, la cour des causes perdues et tordues

Des chambres de la cour d’appel de la capitale traitent de nombreuses petites affaires, parfois très anciennes, et témoignent de l’engorgement de la justice. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :