Festival d’Avignon Thyeste, Sénèque, Jolly, la cour, le grand, le vrai

En ouverture du Festival d’Avignon, Thomas Jolly installe « Thyeste » au cœur du Palais des papes.

Après les triomphes de « Henry VI » en 2014 puis « Le ciel, la nuit et la pierre glorieuse » et le « Radeau de la Méduse » en 2016, Thomas Jolly, sa « Piccola Familia » et Sénèque entrent dans la Cour d’honneur.

La jalousie, la vengeance innervent cette tragédie romaine qui infuse dans les dédales du pouvoir et les manifestations ultimes de la folie. Entretien avec Thomas Jolly en répétition en mai à la FabricA.

Les statues meurent aussi... . - Aucun(e)
Les statues meurent aussi… .Festival d’Avignon

.

« Le grand prend les masses, le vrai saisit l’individu », la citation de Victor Hugo anime la mise en scène de cette pièce « irreprésentable » porteuse des germes du théâtre élisabéthain, ses excès spectaculaires et l’acuité de ses comédies humaines.

« Thyeste » du 6 au 15 juillet, 21H30, cour d’honneur du Palais des papes. Relâche le 11.

Ouverture des réservations le lundi 11 juin.

Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :