Faute de prêtres, les fidèles laïcs conduisent les funérailles

Des habitants tiennent eux-mêmes les funérailles pour remplacer des prêtres de moins en moins nombreux. Mais certaines familles pensent que l’enterrement a moins de valeur quand il est conduit par un laïc. Dans la petite église en pierre grise de Loures-Barousse, les enterrements ne sont plus célébrés par le prêtre depuis un an. Des ennuis de santé et trop de clochers à couvrir (45 à lui tout seul) : il a fallu trouver une solution pour tenir… Continuer à lire sur site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :