Cantal : des pompiers agressés en pleine intervention à Aurillac

Samedi soir, une équipe d’intervention d’Aurillac s’est rendue dans l’appartement d’une cité HLM. Ils avaient été contactés pour une tentative de suicide. Mais à leur arrivée, rien ne s’est passé comme prévu. Un jeune homme d’une vingtaine d’année, très agité, les a pris pour cible. Coups de poings, coups de pied : deux pompiers volontaires et un professionnel ont été blessés. « Au-delà des blessures physiques, ils sont très choqués psychologiquement, explique le capitaine Lionel Cambon, chef du centre de secours d’Aurillac. Les pompiers ne sont pas habitués à ça, d’autant qu’ils venaient porter secours ».

Bien qu’épargnés par les violences urbaines des grandes métropoles, les pompiers du Cantal reconnaissent que les agressions augmentent. « On ne doit pas toucher au service public, qu’il s’agisse des pompiers ou des forces de l’ordre, s’indigne le colonel Bruno Ulliac, directeur du SDIS du Cantal. On intervient au quotidien pour porter secours à la population mais on n’est pas là pour se faire molester ou attaquer par des gens qui ne savent pas se contrôler ».

Les trois pompiers agressés ont bénéficié d’une journée d’arrêt de travail. Ils ont déposé plainte, à l’instar du service départemental d’incendie et de secours.

Des pompiers d’Aurillac agressés en pleine intervention
Dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 juin, trois pompiers d’Aurillac, dans le Cantal, ont été agressés en pleine intervention. Ils avaient été appelés pour une tentative de suicide. La police a dû intervenir pour calmer la situation. Avec le capitaine Lionel Cambon, chef du centre de secours d’Aurillac et Bruno Ulliac, directeur du SDIS du Cantal.  – Un reportage de Claude Bernard et Lydie Ribes

Continuer à lire sur site d’origine

, , ,
%d blogueurs aiment cette page :