Vaucluse : une Sorguaise recherche son frère disparu à Tanger

Où est passé Mohamed ? Depuis le 27 avril dernier, la famille de ce Sorguais se ronge les sangs. À tel point que la soeur de ce jeune père de famille de 31 ans, Fatna Abslama, a pris le premier vol pour le Maroc en fin de semaine dernière pour tenter de le retrouver. Elle devrait être rejointe dans les prochains jours par son autre frère.

« Mohamed est un garçon gentil. Il était en vacances à Nador au Maroc avec notre oncle et il a disparu à Tanger » raconte la jeune femme. Jusqu’à présent, après son divorce, son frère vivait à Sorgues avec elle. À son retour de congés, au mois de mai, Mohamed devait attaquer une formation pour devenir chauffeur de bus.

Au Maroc, après avoir rencontré un ami de leur père, Mohamed aurait été rejoint par un oncle. Ce dernier serait, selon Fatna, le dernier à avoir vu Mohamed. Les deux hommes ont été filmés par la caméra de vidéosurveillance de l’hôtel où aurait séjourné Mohamed.

« Nous avons réussi à retracer les minutes précédant sa disparition à sa sortie de l’hôtel à Tanger avec notre oncle. On voit très clairement que mon frère est terrifié et qu’il essaie de se sauver pour échapper à quelque chose, poursuit Fatna. Mais il est rattrapé par mon oncle et ils partent ensemble. Nous n’avons plus de nouvelles depuis ce moment ». C’était le 27 avril dernier, un peu avant 8 heures. Qu’est-il arrivé ensuite à Mohamed ? Sa famille s’interroge. Fatna Abslama est très inquiète. Arrivée à l’hôtel où son frère aurait séjourné, Fatna a récupéré le passeport de son frère, son téléphone et un sac de voyage empli de vêtements lui appartenant.

« Il est gentil et sans histoire »

« Mon frère avait des blocages dans sa vie. Il a voulu faire une roqya (une sorte de thérapie qui grâce à un imam permet d’enlever le mauvais oeil, Ndlr). Il a peut-être rencontré des charlatans qui ont profité de son argent… » La veille de sa disparition, Mohamed aurait appelé sa soeur en lui demandant de lui envoyer un mandat de 700€ quand elle pourrait. « J’ai compris que quelque chose n’allait pas« , dit Fatna qui, avant de partir, a tenu à signaler la disparition de son frère aux gendarmes. La police marocaine a été alertée et aurait auditionné son oncle, mais Fatna, actuellement sur place, a le plus grand mal à obtenir des renseignements sur l’enquête menée.

Le consulat de France que nous avons pu contacter est au courant de cette disparition et confirme simplement qu’une enquête est bien en cours.

Mohamed a-t-il pris la décision de fuir volontairement ? Lui est-il arrivé quelque chose ? A-t-il fait une mauvaise rencontre ? Fatna nourrit bien des doutes mais n’a pas le moindre début de piste pour savoir où est passé son frère. « Il est gentil et sans histoire« , termine la jeune femme qui devrait rester à Tanger « le temps qu’il faudra« .

Contact : fabslama@outlook.fr

Continuer à lire sur La Provence

%d blogueurs aiment cette page :