La meilleure boulangerie régionale 2018 est marseillaise !

Tout juste sorties du four et croustillantes à souhait ! La tâche des sept jurés n’a pas été simple pour décerner le prix de la meilleure baguette. La Fédération Régionale Paca-Corse de la Boulangerie-Pâtisserie a organisé le Concours Régional de la Boulangerie au Centre de formation des apprentis (CFA) d’Avignon. Un mois après une première épreuve organisée au niveau départemental, ce nouveau concours régional a eu pour objectif de désigner le candidat le mieux placé pour concourir à l’échelle nationale le mois prochain.

Venus de tout le territoire Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Corse, huit artisans ou salariés d’entreprises de boulangerie artisanale, se sont attelés à la tâche toute la matinée. Chacun a dû produire 40 baguettes de tradition française, 40 baguettes « l’Insolite » (suivant la recette de la baguette 2018 de la Fête du Pain) et 32 à 36 croissants au beurre.

Organisé pour la première fois à Avignon, le concours a permis de mettre en lumière le CFA de la Cité des papes :« accueillir un tel concours est aussi une manière de faire connaître les installations récentes du campus avignonnais » raconte Yannick Mazette, vice-président de la chambre des métiers et de l’Union professionnelle artisanale de Vaucluse.

Un concours pilote

« C’est la première fois que ce concours inclut les prix de la meilleure baguette insolite et du meilleur croissant au beurre » ajoute Yannick Mazette « ce genre de concours crée une émulation saine » poursuit-il« c’est également un moyen pour nous de vérifier les fondamentaux des participants ».

Tous ont joué le jeu, pétrissant selon la réglementation du « pain des traditions françaises » qui nécessite des produits spécifiques (farine panifiable de blé, sel de cuisine, eau potable etc.) et exclut tout ingrédient congelé. « Les candidats disposaient de 6 heures pour réaliser 40 baguettes chacun. Il y a plusieurs contraintes à ce concours, précise Monique Imbert, présidente du groupement des Bouches-du-Rhône des artisans boulanger, le poids par baguette est de 250g. La taille des baguettes doit être de 50 cm de long. Les candidats sont même tenus de respecter la réglementation nationale en teneur en sel qui est 18g de sel au kilo de farine. On a également fourni le levain et la farine qui est issue d’une agriculture raisonnée » précise la représentante des artisans et boulangers des Bouches-du-Rhône.

La minutie du détail

Aspects, couleurs, goûts, tailles, poids, les baguettes ont été consciencieusement évaluées. Sept jurés, représentants les sept départements de la région Paca-Corse. Bien évidemment, les jurés ne pouvaient évaluer le travail du candidat de leur département, objectivité oblige.

Au terme des délibérations, Léo Herrgott, chef boulanger marseillais, a finalement remporté le concours de la boulangerie régionale, en plus d’avoir raflé le prix du meilleur croissant. Le Vauclusien de l’étape, le Malaucénien Thierry Despeisse, a décroché la troisième place dans la catégorie « meilleure baguette insolite ». Le jeune Marseillais représentera la région, du 13 au 15 mai prochain, lors de finale nationale qui se tiendra à Paris durant la « Fête du Pain ».

Le palmarès

Meilleure baguette de tradition française

1 – Jean-Marc Bordonnat (Nice)

2 – Léo Herrgott (Marseille)

3 – Olivier Innocenti (Cereste)

Meilleure baguette insolite

1 – Jean-Marc Bordonnat (Nice)

2 – Léo Herrgott (Marseille)

3 – Thierry Despeisse (Malaucène)

Meilleur croissant

1 – Léo Herrgott (Marseille)

2 – Olivier Innocenti (Cereste)

3 – Jean-Marc Bordonnat (Nice)

Concours de la Boulangerie Régionale

1 – Léo Herrgott (Marseille)

2 – Olivier Innocenti (Cereste)

3 – Jean-Marc Bordonnat (Nice)

Continuer à lire sur La Provence

,
%d blogueurs aiment cette page :